Messages du 50e

Message du directeur musical et artistique

Messages des anciens chefs

Message de la Présidente d'honneur des activités du cinquantième anniversaire

Message du Lieutenant-Gouverneur du Québec, L'Honorable Pierre Duchesne

Retour à la page des Festivités du 50e>> ­­

David Rompré, directeur musical et artistique depuis 2000

En tant que directeur musical et artistique actuel des Rhapsodes, je suis placé à un endroit bien privilégié pour vivre pleinement ce 50e anniversaire. Les pieds ancrés dans le présent du chœur, je peux, de ma place, contempler son passé d'une part, et son avenir de l'autre.

Le passé des Rhapsodes m'inspire respect et reconnaissance. La réputation du Chœur vient de la succession de ses réussites depuis 50 ans. Réussites qu'ont méritées les choristes, soutenus par les membres des CAs et ses présidents, et, avant 2000, par leurs chefs, mes prédécesseurs. Je tiens donc à saluer André Chiasson, Gisèle Pettigrew, Louis Lavigueur, Michel Keable, et bien sûr le premier chef, notre ami Pierre Fréchette. Chacun de ces chefs a su inspirer et motiver les choristes à atteindre un niveau toujours plus élevé. C'est un bel héritage que j'ai reçu, moi aussi, il y a plus d'une décennie.

L'avenir des Rhapsodes réserve également son lot de réussites, vers lesquelles nous travaillons déjà aujourd'hui. Car ses succès futurs seront le résultat des efforts, du travail, et parfois aussi des sacrifices que nous sommes prêts à consentir maintenant. Cette discipline que nous nous imposons permettra à chacun de récolter les joies de la musique chorale, avec la certitude qu'en unissant nos voix à celles d'autres passionnés, on arrive à un résultat plus grand que soi-même.

Il me reste à féliciter tous les choristes qui font partie des Rhapsodes aujourd'hui, et les inviter au dépassement, afin que nous nous dirigions dans cette nouvelle décennie avec l'objectif d'excellence qui a toujours caractérisé Les Rhapsodes !

Lire la biographie de David Rompré >>

Messages des anciens chefs

Pierre Fréchette, Fondateur du Chœur Les Rhapsodes, Directeur 1962-1966 et 1967-1970

Cinquante ans de chant choral pour les Rhapsodes, il y a de quoi fêter !

Depuis leur fondation le 3 septembre 1962, les Rhapsodes ont connu beaucoup de bons moments et ils ont aussi connu une magnifique évolution.

D'un petit groupe d'adolescents novices en matière de chant choral en quête de nouveaux plaisirs musicaux à un chœur de musiciens chevronnés, ils ont traversé un demi-siècle avec fierté et détermination, animés par des chefs dynamiques et enthousiastes. Par leur plaisir de chanter ensemble, ils ont contribué à former et à émerveiller des milliers de personnes et, encore aujourd'hui, ils perpétuent brillamment la beauté et surtout la magnifique passion du chant choral.

Je me suis rappelé des souvenirs inestimables de ces belles années, qui ont aussi contribué à ma formation personnelle, lorsque l'on m'a remis les honneurs de l'Ordre national du Québec et ceux de l'Ordre du Canada.
Heureux cinquantième anniversaire et longue vie, chers Rhapsodes !

Pierre Fréchette a raconté la fondation des Rhapsodes et dirigé le rappel O Jesu Christe lors du concert La musique des mots. Voir les photos du samedi 29 mai 2012 >>

Michel Keable, Directeur 1966-1967 et 1970-1971

Cinquante ans déjà !

« Il en est passé de l'eau sous les ponts, il en est passé des nuages... ».

En 1962, les Rhapsodes regroupaient des moniteurs de terrains de jeux, des adolescents ou de très jeunes adultes qui se réunissaient pour le plaisir d'être ensemble et de chanter. Peu de moyens techniques, peu de connaissances musicales, mais un grand plaisir de chanter ensemble.

Le temps a passé. Pour la chorale, la vie n'a pas toujours été un long fleuve tranquille, mais de ces détours, de ces moments souvent heureux, parfois difficiles, les Rhapsodes sont toujours sortis grandis.

Les Rhapsodes d'aujourd'hui sont une grande chorale, un groupe remarquable par la qualité de son produit, un groupe uni et professionnel. Je me considère privilégié d'avoir pu faire partie de cette histoire, d'y avoir apporté ma petite contribution.

À tous les choristes actuels et passés, je souhaite un bon cinquantième anniversaire en musique, en attendant le centenaire ! Longue vie aux Rhapsodes !

Louis Lavigueur, Directeur artistique 1971-1978, 1996-1997 (intérim de André Chiasson)

C'est Bernard Duval et France Lavoie qui m'ont approché pour prendre la direction des Rhapsodes. J'y ai trouvé un milieu jeune et effervescent, idéal pour un jeune chef fourbissant ses premières armes.

Nous avons exploré, ensemble, de nouveaux territoires, allant de la Renaissance à nos jours, de Janequin à Debussy et Hindemith en passant par les Cantates de Bach et les Messes de Mozart, Haydn et Dvořák, sentiers que le Chœur a exploités depuis.

Ces expériences m'ont conforté dans ce métier que j'exerce maintenant depuis plus de quarante ans, ici et à l'étranger (tout récemment en Chine) et pour lequel j'ai eu droit à de nombreuses reconnaissances dans la presse et, en juin dernier, du gouvernement du Québec.

Les Rhapsodes ont marqué l'histoire de la ville de Québec, au point où ils sont devenus une référence. Ils demeurent, après tant d'années, un exemple de qualité, d'enthousiasme, d'imagination et d'organisation. Ils ont marqué et marquent encore tous ceux qui ont eu la joie de chanter avec eux et le privilège de les diriger.

Longue vie aux Rhapsodes !

Gisèle Pettigrew, Directrice artistique, octobre 1978-mai 1987

J'ai été à la direction du Chœur les Rhapsodes d'octobre 1978 à mai 1987. Ces neuf années à la barre de ce groupe chevronné, jouissant déjà d'une solide réputation grâce à la compétence et à l'audace de mes trois prédécesseurs, Pierre Fréchette, Michel Keable et Louis Lavigueur, ont été pour moi à la fois un défi et un milieu de formation intense, dans un cadre créatif et amical.

À la suite de mes quelques années d'expérience en animation de groupes d'adultes et d'enfants en paroisse ou dans le cadre de camps de vacances, la vie m'offrait alors l'occasion d'accéder à un niveau supérieur, en prenant la direction d'un groupe de jeunes adultes bien formés et ainsi d'aborder le vaste répertoire choral classique.

Bien que la formation que j'avais acquise auprès de Chantale Masson-Bourque durant mon baccalauréat m'ait outillée pour relever une telle responsabilité, j'avais à faire face à un grand nombre de nouvelles tâches : bâtir des programmes et planifier des répétitions en vue de concerts, trouver des moyens pédagogiques pour améliorer le fondu, la justesse et l'expression des voix, engager et diriger des ensembles instrumentaux...

Les années passées auprès du Chœur Les Rhapsodes ont été un tournant décisif dans ma carrière. Ce groupe m'a permis de me surpasser, en réalisant plusieurs concerts classiques avec solistes et orchestre et en présentant un répertoire nouveau et souvent peu fréquenté, en participant à des stages et des concours, en enregistrant deux microsillons, Entre le bœuf et l'âne gris et L'était une Frégate, en produisant à deux reprises l'opéra Orfeo ed Euridice de Gluck, avec mise en scène, décors etcostumes.

Durant mes années d'étude, je rêvais de consacrer une partie de mes activités professionnelles à la direction de chœurs. Étant pianiste, je me retrouvais souvent seule à pratiquer dans un studio. J'aime bien sûr beaucoup la musique, c'est l'une des grandes passions de ma vie; mais j'aime aussi beaucoup le monde. La direction de chœurs m'a permis, tout au long de ma carrière, de concilier ces deux amours.

En terminant, je tiens à remercier et à féliciter tous les chefs, choristes et bénévoles qui ont contribué par leur générosité et leur créativité à maintenir la vitalité du chœur les Rhapsodes. Un demi-siècle d'existence pour un chœur, c'est quand même peu commun, et grâce à l'implication de tous ces gens, le Chœur Les Rhapsodes vogue toujours allègrement et ce n'est pas demain qu'on verra sombrer ce groupe dynamique et enthousiaste.

Longue vie au Chœur Les Rhapsodes !

André Chiasson, Directeur artistique juin-1987- juin 2000

Lorsque j'ai pris la direction des Rhapsodes, en 1987, j'avais vingt-six ans, et le Chœur fêtait ses vingt-cinq ans. Comme les années passent...

Je me souviens que durant ces douze belles années passées ensemble, c'est toujours avec une grande fierté que je parlais de « mon » Chœur. Et je pense encore aujourd'hui que diriger un organisme comme les Rhapsodes est un privilège.

Car les Rhapsodes, c'est un « instrument » aux possibilités infinies, ayant la souplesse et toutes les qualités pour explorer et interpréter le répertoire de toutes les époques et de tous les styles.

Les Rhapsodes, ce sont aussi des rencontres exceptionnelles avec des chanteurs, des pianistes, des instrumentistes, des metteurs en scène, des réalisateurs (radio, disque)... Tous ces gens, avec leurs compétences, contribuent à amener le chœur à se surpasser.

Par-dessus tout, les Rhapsodes, ce sont des dizaines de personnes merveilleuses que j'ai eu la chance de côtoyer. Des choristes motivés et dévoués, toujours prêts à donner le meilleur d'eux-mêmes et à mettre leurs efforts en commun pour la cause de la musique.

Professionnellement et humainement, je leur dois beaucoup, et j'aimerais leur rendre hommage aujourd'hui.

Maintenant que le Chœur souffle ses cinquante bougies, je suis heureux de constater que la même vitalité et la même passion règnent aux Rhapsodes. Je souhaite que ce désir de partager et de diffuser la musique chorale se poursuive encore longtemps, car c'est une mission dont le Chœur s'acquitte tellement bien.

Longue vie aux Rhapsodes, et bonnes festivités !

Message de la Présidente d'honneur des activités du cinquantième anniversaire

Élise Paré-Tousignant, Présidente d'honneur des activités du cinquantième anniversaire

Quel plaisir que de présider les événements qui soulignent le cinquantième anniversaire du Chœur Les Rhapsodes ! Cinquante ans de participation dynamique à la vie musicale de Québec, c'est un exploit qui a pu se réaliser grâce aux qualités des chefs de chœur et à un engagement indéfectible des choristes. Les concerts et les enregistrements réalisés depuis le début témoignent de ce remarquable succès.

Les Rhapsodes sont la preuve éclatante que la musique chorale enrichit à la fois ceux qui la pratiquent et ceux qui l'écoutent. Elle est un apport dont ne profitent pas assez plusieurs de nos concitoyens et concitoyennes. À nous la responsabilité de leur faire découvrir ce trésor.
Bonnes célébrations !

Message du Lieutenant-Gouverneur du Québec, L'Honorable Pierre Duchesne

Allocution prononcée à l'occasion de la soirée bénéfice du Chœur, le 18 avril 2012

Chanter la joie d'une 50e saison…

Si Vivaldi nous a légué d'inoubliables hymnes pour célébrer les quatre saisons, le Chœur Les Rhapsodes se promet bien de nous chanter la joie de leur 50e saison d'existence au cours de 2012.

Présentant mes félicitations sincères au chef qui en dirige la destinée depuis 2000, monsieur David Rompré, ainsi qu'à l'ensemble des choristes, je leur souhaite une saison commémorative haute en couleurs et en partage de leur amour du chant choral. Je les remercie, par ailleurs, d'offrir tout particulièrement à la population de la Capitale nationale des spectacles et des enregistrements de grand art et à grand déploiement, où les défis reliés aux œuvres monumentales auront été brillamment relevés, au grand bonheur de chaque spectateur et de chaque auditeur. Je salue également l'initiative de cet ensemble quant à l'intégration de talents émergents, de chanteurs réputés et d'instrumentistes professionnels de la région qui apportent une touche distinctive aux concerts.

À tous ceux et celles qui prennent part au succès de la présente soirée, je souhaite d'agréables moments en compagnie du Chœur Les Rhapsodes et de ses collaborateurs, à qui je souhaite longue vie et bonne continuation. Honneur aux pionniers de cet ensemble choral, ainsi qu'aux directeurs précédents qui lui auront donné le souffle et la croissance nécessaires pour atteindre le XXIe siècle. Bonne soirée !

Voir la photo souvenir >>

Retour à la page des Festivités du 50e>> ­­

 

© 2008-2017 - Le Chœur Les Rhapsodes